L’Accueil familial est une solution de prise en charge permettant aux personnes âgées d’être hébergées au domicile de professionnels de l’accueil: les accueillants familiaux. Peu connue du grand public, cette alternative au maintien à domicile ou à l’admission en EHPAD a de nombreux avantages. 

 

Qu’est-ce que l’accueil familial?

L’accueil familial est un dispositif encadré par les départements. Il permet à des professionnels de l’accueil d’héberger à leur domicile jusqu’à trois personnes âgées, contre rémunération. Un contrat est signé entre l’accueillant familial et la personne accueillie pour définir les conditions matérielles humaines et financières de l’hébergement. Les deux parties s’accordent aussi sur la durée de l’accueil qui peut être temporaire (de quelques semaines à plusieurs mois) ou permanent. 

 

Qui sont les accueillants familiaux?

Les accueillants familiaux sont des professionnels de l’accueil, encadrés par le département. Pour accueillir des personnes âgées, ils doivent avoir suivi une formation et avoir reçu l’agrément du département. Cet agrément est valable 5 ans renouvelables, et détermine le droit d’accueillir 1, 2, 3 ou 4 personnes âgées s’il s’agit d’un couple. 

Tout au long de leur engagement, ces professionnels sont contrôlés régulièrement par les services sociaux du département et continuent de se former pour offrir un service de qualité aux personnes qu’ils hébergent. 

 

Pendant le séjour d’une personne âgée au domicile d’accueillants familiaux, sa famille peut bien entendu le visiter régulièrement. Les accueillants familiaux ne sont pas une famille de substitution mais bien des professionnels formés pour prendre soin des personnes en perte d’autonomie. 

 

Les avantages de l’accueil familial 

L’accueil familial est une alternative encore peu connue aux différentes solutions de prises en charge de personnes âgées comme le maintien à domicile ou l’admission en EHPAD. Il possède pourtant de nombreux avantages:

  • Une solution personnalisée. La durée de l’accueil s’adapte aux besoins de la personne accueillie. Le temps d’attente avant d’obtenir une place chez un accueillant familial est considérablement plus court que pour une place en EHPAD. Le choix de l’accueillant se fait dans la mesure du possible en fonction de critères fixés par la personne âgée elle-même: durée, degré de dépendance, type d’hébergement, localisation…
  • Une solution qui favorise le lien social: En intégrant le domicile d’un accueillant familial, la personne âgée rompt avec l’isolement en s’entourant de personnes chargées de veiller sur son bien-être moral et physique à travers diverses activités du quotidien.  
  • Une solution de proximité: la France compte environ 10 000 accueillants familiaux. Si ce nombre doit encore se développer, ce maillage régional permet aux personnes âgées d’être hébergées non loin de leur domicile ou de leurs proches. Cette proximité géographique permet d’éviter le déracinement des personnes âgées et facilite la logistique des aidants qui peuvent continuer de garder un contact régulier avec leur proche. 
  • Une solution abordable: à l’inverse d’un maintien à domicile dont les tarifs peuvent s’envoler en fonction du niveau de dépendance de la personne âgée, le coût de l’accueil familial repose sur un forfait fixe, intégrant toutes les prestations envisageables (hébergement, repas, activité, transport). De ce fait, il reste une solution envisageable pour les personnes aux revenus modérés, sans faire l’impasse sur la qualité du service proposé. 

 

Combien coûte l’accueil familial? 

Le coût moyen de l’accueil familial est d’environ 45€ par jour après crédit d’impôt. Attention, ce tarif est une estimation. Le montant peut varier en fonction de différents critères (logement, niveau de dépendance, services proposés ….). 

 

Les personnes ayant recours à l’accueil familial ont la possibilité d’obtenir différentes aides sociales pour les aider à en supporter le coût. Ci-dessous une liste non exhaustive des différentes aides:

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (l’APA
  • L’aide personnalisée au logement (APL)
  • L’aide sociale à l’hébergement (ASH)
  • L’aide aux aidants: dans le cadre du Droit au répit, les aidants dont les proches perçoivent l’APA peuvent obtenir une enveloppe annuelle d’environ 500€ pour leur permettre de prendre du temps pour eux. 

 

Il existe encore d’autres aides à disposition des personnes âgées et de leurs aidants répondant à des critères spécifiques. MonSenior propose ses services pour y voir plus clair, faire les demandes d’allocation, aider à remplir et suivre les dossiers. 

 

Dans quels cas recourir à l’accueil familial? 

Il peut être intéressant de penser à l’accueil familial dans plusieurs cas:

  • Pour une convalescence post-hospitalisation: une hospitalisation est particulièrement fragilisante pour les personnes âgées. Il est parfois compliqué voire impossible d’envisager un retour à domicile, souvent peu adapté à une convalescence sereine. Dans ce cas, il est possible de faire appel à un accueillant familial, le temps pour le patient de retrouver son autonomie et de pouvoir regagner son domicile. 
  • Lors d’une attente de place en EHPAD. Les délais d’entrée en établissements spécialisés sont particulièrement longs et les démarches souvent fastidieuses. Il n’est pas toujours aisé pour les aidants de prendre soin de leurs proches pendant cette période de transition. Le recours à l’accueil familial permet à l’aidant et à son proche d’attendre sereinement qu’une place se libère dans un établissement. 
  • Pour offrir un temps de répit aux aidants: l’accompagnement au quotidien d’un proche âgé dépendant est souvent source d’épuisement. Les aidants ont souvent peu d’alternatives pour leur permettre de souffler, de prendre du temps pour eux ou encore de prendre soin de leur propre santé. L’hospitalisation d’un aidant est parfois impossible s’il n’y a personne pour prendre leur relais auprès de leur proche. Pour quelques semaines, un mois ou plus, les accueillants familiaux peuvent se substituer aux aidants, et leur permettre de se reposer. 
  • Comme solution permanente: l’accueil familial peut être de courte durée ou permanent. Dans ces cas là, il fonctionne comme une vraie alternative à une admission en établissement spécialisé. La personne âgée est accueillie dans un environnement sécurisé et adapté, avec une prise en charge personnalisée par des personnes formées et passionnées. 

 

Et MonSenior dans tout ça? 

MonSenior est un service de mise en relation entre personnes âgées et accueillants familiaux. A l’écoute des personnes en recherche d’une solution d’hébergement, MonSenior cherche l’accueillant familial le plus adapté à chacun. Le but est de faire correspondre au mieux les personnes âgées et les accueillants familiaux.

 

Une fois la solution trouvée, MonSenior offre une aide à la gestion administrative, pour la gestion de la paie des accueillants familiaux, la rédaction du dossier, la demande des aides sociales… 

 

Les équipes de MonSenior travaillent en étroite collaboration avec les services départementaux du Rhône et de l’Isère, les associations locales, et avec plusieurs établissements de santé.